SEF

III

Les réponses à l'ouverture

F

Réponses à l'ouverture d'un 2 faible: 2© ou 2ª

 


Retour au sommaire

Page précédente


Ce chapitre traite de la première réponse du répondant sur une ouverture de son partenaire.

On étudiera:


L'enchère d'un 2 faible en majeure constitue un petit barrage qui a pour but soit de contrarier les enchères adverses soit de déclarer de bonnes manches ou d'excellentes partielles voir des chelem.

Il est important de rappeler les conditions d'emploi du 2 faible :

Belle couleur 6ème avec deux gros honneurs notamment vulnérable.

Pas l'autre majeure par 4.

Pas deux levées de défense extérieures à l'unicolore.

Jeu de type unicolore exceptionnellement 6/4 avec la mineure par 4 maxi.


Le répondant dispose d'une panoplie d'enchères:

A:/ Les enchères de soutien:

Il s'agit d'enchères de prolongation de barrage basé sur la longueur du fit (loi des levées totale ou Loi de Verne) il s'agit d'un arrêt.
On annoncera 3 avec un fit 9ème, 4 avec un fit 10ème.
Plus le jeu est faible plus il faudra barré à condition de posséder une distribution intéressante, pas de barrage avec une main 4333.
On recherche un nombre de couvrante essentiellement.

B:/ Les changements de couleur:

Ils sont impératifs et naturels indiquent une belle couleur 5ème ou plus avec 16HL au minimum, c'est une enchère de présomption de misfit.

C:/ L'enchère de 3SA

C' est une enchère de conclusion basé sur une force ou sur des levées de jeu.

D:/l'enchère de 2SA est un relais impératif un tour:

Avec un main de 15HLD ou plus, on cherche à explorer soit la manche soit éventuellement un chelem.

L'ouvreur dispose des enchères suivantes pour décrire naturellement sa main:


Autre chapitre : Les redemandes de l'ouvreur